Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Magmatelier a 2 ans. Ok ! Mais qu’est-ce ?

 

Les premiers pas

Le Magmatelier a été créé à l’initiative de Vrob et Cogitograf en février 2012. C’est initialement un projet de rassemblement pluriartistique autour d’une page web, ce blog.

- A l’époque, Vrob tient déjà un blog de dessins et de bandes-dessinées : En tête à têtes

- Cogitograf de son côté tient un blog d’écriture où l’on retrouve proses et nouvelles : son blog

L’objectif premier du Magmatelier est d’aller à la rencontre de nouveaux artistes amateurs ou professionnels afin d’alimenter un réseau de partage artistique.

Les premières semaines du projet ont vu la participation d’artistes de différents horizons : musiciens, dessinateurs, photographes, peintres…

Le Magmatelier souffle ses bougies !Le Magmatelier souffle ses bougies !
Le Magmatelier souffle ses bougies !Le Magmatelier souffle ses bougies !

7ème Art

Pour Vrob qui a suivi une formation de cinéma au début de ses études, l’idée de travailler avec les plus motivés à la réalisation de courts-métrages devient une évidence.

 

C’est ainsi que le premier court-métrage du Magmatelier est tourné entre avril et octobre 2012, Il n’y a pas de frontière à l’esprit sort sur YouTube le 5 décembre 2012. La participation de membres de Pharmacomédie (l’association de théâtre de la faculté de Pharmacie de Paris V) va permettre la naissance de plusieurs projets courts-métrages par la suite.

En avril 2013 le Magmatelier publie un second court-métrage avec la participation de nombreux membres de Pharmacomédie autour du thème « parodie ta vie étudiante », What The Fac ?! reçoit un accueil très positif.

S’en suit Train de Nuit , un court-métrage improvisé et réalisé en une heure dans un train, il est présenté au concours des Rencontres du court-métrage d’Annemasse. Sélectionné parmi 44 films, il reçoit le prix du public lors de la présentation des 18 films retenus par les organisateurs. 

Côté cinéma, le Magmatelier ne s’arrête pas là et participe également au Nikon Film Festival où Je suis revenu termine 120ème film le plus soutenu par le public parmi les 877 films concurrents.

Musique

De son côté, Cogitograf est très attaché à la musique et le Magmatelier avait dans ses projets de réaliser des films de groupes de musique en devenir. Les choses se concrétisent lors du premier concert au Baiser Salé du SLIME, un groupe de Hip Hop/Jazz parisien. A cette occasion, le groupe a demandé au Magmatelier de filmer ce concert. Un projet plus abouti s’en suit lorsque le Magmatelier réalise un premier « clip-studio » lors de l’enregistrement du premier EP du SLIME au Café La pêche à Montreuil en novembre 2013.

Demain ?

De très nombreux projets sont dans la « to do list » du Magmatelier.

Dans les semaines à venir :

  • Le Magmatelier devient association loi de 1901, une réunion se tiendra très prochainement à cette occasion.
  • Le premier roman de Guillaume Lemaître (Cogitograf) auto-édité par le Magmatelier verra le jour au printemps.

Dans les mois à venir :

  • Un gros projet cinéma est en cours : la première WEB-SERIE du Magmatelier sera tournée au soleil de Paris avant l’été 2014 et verra probablement le jour sur le net dans les mois qui suivront.
  • L’asso, une fois créée aura pour projet (entre autres) d’organiser des rencontres autour d’une expo, de projections… L’occasion de faire connaissance avec les artistes, amateurs ou professionnels, et de collecter des fonds à des fins humanitaires.

 

Et vous ?

Avez-vous l’âme artistique ? Cinéma, photo, dessin, écriture, peinture, sculpture ? Vous n’avez pas de blog ou voulez partager avec nous votre passion, le Magmatelier vous fait une place dans ses terres encore jeunes et bouillonnantes.

Merci à tous ceux qui soutiennent ou participent au Magmatelier et

BON ANNIVERSAIRE !

 

 

Merci encore à Guimauve, R1, Théo, Loupiote, Cyril Broque, Clodlemaire, Odelag, François, Jocelyne Fustier, Nicolas Pellissier, Lévi, Stéphanie, Abdou, Laure, Guy, Marion C, J-B Pin, Estelle, le Slime, Pharmacomédie, Maud et Marion F, (...) pour leur participation.

Partager cet article

Repost 0